Alerte et signalisation des moyens de secours

In Actualités by Hanna

L’alerte consiste à transmettre les informations nécessaires et suffisantes pour la bonne réalisation des secours.

Qui alerter ?

Les moyens de secours et/ou les personnes prévus dans l’organisation des secours de l’entreprise : sauveteur secouriste du travail, médecin du travail, infirmier(e), sapeurs-pompiers (téléphone : 18), service d’aide médicale urgente (téléphone : 15), numéro d’appel européen des services de secours (téléphone : 112), autre…

Comment alerter ?

Le message d’alerte doit contenir, entre autres, les informations suivantes :
l’identité de l’appelant et le numéro d’appel,
le lieu précis de l’accident, du malaise ou du sinistre,
les circonstances : type d’accident, existence éventuelle d’un risque de sur-accident… le nombre de victimes,

l’état des victimes.
La personne qui transmet l’alerte ne doit raccrocher que sur ordre de son correspondant.
Dans la mesure du possible, il convient d’envoyer une personne au devant des secours afin de les guider au sein de l’entreprise.

Alarme visuelle ou sonore

Une alarme peut être déclenchée par l’intermédiaire de détecteurs ou manuellement, notamment en cas d’incendie, d’accident sur un équipement de travail dangereux, de dysfonctionnement ou de situation dangereuse (dépassement de seuil d’exposition en radioprotection par exemple). Visuelle ou sonore, elle a pour objectif, une évacuation des locaux ou une intervention des secours.

Le choix et l’implantation de ces dispositifs d’alarme relèvent de la responsabilité de l’employeur. L’ensemble du personnel doit être informé de la signification des différentes alarmes.

En ce qui concerne la lutte contre l’incendie, l’implantation d’une alarme sonore générale est régie par le Code du travail (articles R. 4227-34 à R. 4227-36).

Signalétique et signalisation des moyens de secours

Obligatoire sur tous les lieux de travail, une partie de la signalétique et signalisation de santé et de sécurité – outre les notions d’interdiction, d’obligation ou d’avertissement – comporte plusieurs panneaux de sauvetage et de secours (arrêté du 4 novembre 1993 modifié 5). Ils permettent de signaler : des sorties et issues de secours, des directions à suivre pour l’évacuation des lieux de travail,

la présence d’un local de premier secours ou d’équipements de secours (civière, téléphone à utiliser pour le sauvetage et les premiers secours, douche de sécurité, rinçage des yeux).

Les panneaux de signalisation installés sur les lieux de travail à partir du 1er janvier 2014 doivent être conformes à la norme NF EN ISO 7010 version avril 2013 Les panneaux installés avant le 1° janvier 2014 demeurent conformes s’ils correspondent à l’ancienne norme NF X 08-003.

Source :
Droit Travail France. Portail juridique. Information en Droit du Travail